jeudi 4 décembre 2014

Hommage à Yannick Curt

Il n’y a pas de vie sans mort, mais quand cette dernière touche un proche, cette banalité devient drame. C’est ce qui s’est passé avec la mort de notre camarade et collègue, Yannick Curt, le 3 décembre.

Et derrière la banalité des mots usuels en ces tristes circonstances, gît tout ce qui rendait chaleureuse, joyeuse et profonde la fréquentation de Yannick. Tout ce que nous avons perdu à jamais. L’AFJA, dont Yannick était membre du Conseil d’administration, pense à sa famille et à ses proches. 

Rédacteur en chef adjoint de Agra Presse, âgé de 31 ans, il avait auparavant travaillé au journal La Terre, de mai 2011 à juin 2013, après avoir eu plusieurs collaborations, comme pigiste, dans sa région de Rhône Alpes. Il avait la rigueur et le regard distant du bon journaliste. Les traces qu’il a laissées resteront en nous.

Erik Massin
Président de l’AFJA

5 commentaires:

  1. Je suis sous le choc d'apprendre cette bien triste nouvelle.
    Yannick était un mec génial, qui savait allier professionnalisme et joie de vivre.

    Pardonnez mon langage, mais c'est vraiment trop con ce que je dis là. Simplement, c'est l'image que j'ai de lui. Et celle qui restera gravée dans ma mémoire.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un ami de Yannick et je vous remercie pour ce bel hommage professionnel et humain. Il restera auprès de nous tous !

    RépondreSupprimer
  3. La famille de yannick vous remercie pour ce bel hommage. Yannick etait un fils aimant et aimé et il etait chéri par toute sa famille. Il etait débordant d'énergie et de joie de vivre. Merci d'avoir ecrit cet emouvant article plein de realite.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai appris ce matin le décès de Yannick. Je l'avais rencontré en début d'année pour la remise de "notre prix" comme on disait quand on en parlait. J'ai peu connu Yannick mais j'étais tellement fière d'avoir été distinguée en même temps que lui. Il avait fourni un tel boulot pour son reportage... Je garderai de lui l'image d'un jeune homme souriant et très agréable. Qu'il repose en paix. Bon courage à sa famille et ses proches.

    RépondreSupprimer
  5. J'étais un ami de Yannick. J'ai été très choqué d'apprendre la nouvelle en lisant
    le Journal Local. C'était un gars très sympa. La vie est trop injuste.
    Condoléances à sa famille.

    RépondreSupprimer